Le 17 septembre 2014, se produit, sur la commune de Saint-Laurent-Le-Minier et ses environs (Gard) un phénomène climatique et géologique à caractère exceptionnel. L'arrêté ministériel du 26 septembre 2014 reconnaîtra l'état de catastrophe naturelle.

Résultant du débordement des deux rivières qui traversent le village, les dégâts sur l’architecture, les lieux publics, les commerces, l’artisanat ainsi que les habitations sont de grande ampleur. Le village est défiguré et une grande partie de son patrimoine a disparu.

Un élan participatif et solidaire extraordinaire a permis à la population de faire face à une première phase "d’assainissement".

Les habitants, ainsi que la municipalité, soudés, ont fait face, ensemble, à cette épreuve : les notions de partage, d'entraide et de solidarité se sont révélées au quotidien. C'est cette cohésion que les villageois ont souhaité maintenir lorsqu'ils créent l'association Resurgéncia.

L'objectif au tout début a été de porter soutien et assistance aux sinistrés par des moyens humains et matériels, ainsi que d’accompagner la population dans les diverses phases de reconstruction qui allaient dans le sens du bien-être de la population, de la géologie de la vallée ainsi que des forces économiques locales.

Cet objectif a aujourd'hui évolué avec l'équipe mise en place début 2016.

AVOIR UNE PART ACTIVE DANS LA RECONSTRUCTION DU VILLAGE
- Participer aux réunions de chantier
- Apporter des éclairages, des réflexions et des propositions
- Communiquer, faire remonter les informations vers les adhérents
- Organiser des moments festifs et culturels.