Affiche 16 mai 2015

Tous à l'oeuvre pour assainir le stade

Revue de presse non-exhaustive de Saint Laurent le Minier - Chantal Bossard

 

1-web-876

Samedi 16 mai, dès 9h du matin une belle équipe de travailleurs bénévoles s'affairait déjà sur le stade pour l'opération nettoyage orchestrée par l'équipe municipale et l'association Resurgéncia.

Après l'inondation du 17 septembre 2014, la commune s'est retrouvée dans l'impossibilité d’obtenir les moyens et le financement nécessaires pour le traitement et l’évacuation des déchets accumulés sur le stade car ces déchets ne pouvaient être exportés en l’état sans y consacrer un budget faramineux. Pourtant, à l’approche de l’été et des vacances, il était inconcevable, pour des raisons de sécurité, d’hygiène, et de “spectacle de misère”, de laisser ces matières repoussantes aux abords du village. L'équipe municipale a décidé d’agir, en concertation avec les associations du village pour organiser une opération d'élimination des déchets en rassemblant les moyens sur cette journée du samedi 16 mai.

La mairie a engagé une entreprise pour déplacer les tas, en extraire les plus grosses pièces (notamment les souches brûlées sur place) et étaler les mélanges où il restait à trier manuellement les déchets : ferrailles, plastiques et débris divers à répartir ensuite dans trois bennes affrétées pour l’occasion afin que ces matières soient éventuellement récupérées, et surtout exportées en tant qu’ordures ménagères.

Pour ce tri, ce sont plus de quatre-vingt volontaires de 9 à 87 ans qui se sont mobilisés tout le long de la journée. A midi, la pause repas bien méritée offerte aux participants a rassemblé les travailleurs dans une atmosphère chaleureuse et solidaire comme les saint-laurentais savent créer.

En fin de journée, il ne restait plus qu'un grand tas de terre nettoyée de tous ces déchets. Cette terre sera bientôt déplacée et utilisée pour des remblais.


Dès le matin, le bois est brûlé sur place.
810

Les bénévoles à l'œuvre.
813

826

840

851

Le service d'eau est assuré avec le sourire
Porteuses d'eau-839

932

De 9 à 87 ans, il n’y a pas d’âge pour être travailleur bénévole.
de 9 à 87 ans- il n y a pas dage pour être travailleur bénévole

Simon a entraîné sa bande de copains montpelliérains. 
Des jeunes de Montpellier

A midi, tout le monde se retrouve autour du buffet avant de s'installer autour de grandes tablées.
Ouverture du buffet

Et c'est reparti pour l'après-midi !
862

 

103938431

 

 

Appel à volontaires,

Article Midi Libre du 09.05.15